Communiqués

Accueil » Documentation » Communiqués
Communiqués2019-09-25T21:17:55+01:00

2019

6

Sur la disparition des magistrats dans les commissions départementales des soins psychiatriques

dimanche 22 septembre 2019

La Fédération Française de Psychiatrie découvre avec stupéfaction la suppression des magistrats dans les Commissions départementales des soins psychiatriques (CDSP) actée dans la loi n° 2019-222 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la Justice.
La Fédération Française de Psychiatrie constate que :
– Les pouvoirs publics se complaisent à s’afficher comme des défenseurs des droits des usagers, mais sont les promoteurs en catimini de dispositions qui les dénient ;
– L’exécutif peut déclarer vouloir associer la société civile à ses décisions, mais agit en sens contraire ;
– Renoncer aux magistrats dans les CDSP illustre bien l’absence de considération par les pouvoirs publics de la psychiatrie, de ses usagers et de ses professionnels.


Lire l’intégralité du communiqué

6
5

Sur l'élaboration d'un guide relatif aux programmes de soins par la Haute Autorité de Santé

mardi 27 aout 2019

La Haute Autorité de santé met en place un groupe de travail chargé d’élaborer un guide pour l’amélioration des pratiques professionnelles relatif aux programmes de soins sans consentement en ambulatoire, dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale et a sollicité la FFP pour y participer, ce qu’elle ne manquera pas de faire.

La FFP accorde une importance toute particulière à ce sujet puisqu’il s’agit des soins sans consentement répondant aux lois du 5 juillet 2011 et du 27 septembre 2013. Ces modalités thérapeutiques constituent une spécificité de la psychiatrie, voire une exception permettant d’imposer des soins. Elle concerne un engagement thérapeutique complexe relevant de deux principes de droit constitutionnel : la liberté d’aller et venir et la protection de la santé qui est cité dans le premier article du Code de la santé publique : « Le droit fondamental à la protection de la santé doit être mis en œuvre par tous moyens disponibles au bénéfice de la personne… »  (Article L1110-1).

Lire l’intégralité du communiqué

5
4

Nomination du Professeur Pierre Thomas
co-président du Comité de pilotage de la psychiatrie

lundi 8 juillet 2019

La Fédération Française de Psychiatrie a été informée le samedi 6 juillet 2019 par la Directrice de la DGOS de la nomination du Professeur Pierre Thomas en tant que co-président du Comité de pilotage de la psychiatrie pour donner suite à la démission du Dr Yvan Halimi.
La Fédération Française de Psychiatrie félicite le Pr Pierre Thomas pour cette nomination et se réjouit de voir l’action du comité de pilotage de la psychiatrie se poursuivre.
La Fédération Française de Psychiatrie remercie chaleureusement à l’occasion le Dr Yvan Halimi d’avoir animé le comité qu’il co-présidait avec la Directrice de la DGOS. Le comité a été installé en janvier 2017 et réunit les composantes de la psychiatrie dans toutes leurs diversités. Son programme de travail pluriannuel comporte 15 groupes dont 6 travaillent déjà activement..


Lire l’intégralité du communiqué

4
3

Présumés radicalisé terroristes
Oui à la recherche, non au fichage

vendredi 10 mai 2019

La Fédération Française de Psychiatrie réprouve avec la plus grande fermeté le décret du 6 mai 2019 qui actualise le décret « Hopsyweb ». La FFP a adressé une « intervention volontaire » au Conseil d’Etat en soutien du recours exercé par le Syndicat des Psychiatres des Hôpitaux pour demander l’annulation du décret Hopsyweb, notamment du fait du lien avancé entre la prévention de la radicalisation et l’hospitalisation sans consentement en psychiatrie. Des interventions volontaires ont également été produites par l’Union nationale de familles et amis des personnes malades et/ou handicapées psychiques (UNAFAM), l’Association des Secteurs de Psychiatrie en Milieu Pénitentiaire, (ASPMP) et l’Union Syndicale de la Psychiatrie (USP). Le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) et le Cercle de réflexion et de proposition d’actions sur la psychiatrie (CRPA) ont également déposé des recours.


Lire l’intégralité du communiqué

3
2

C'est fini la psychiatrie ?
Qu'en pensez-vous Madame la Ministre de la santé ?

mercredi 10 avril 2019

La Fédédation Française de Psychiatrie exprime son plus profond étonnement devant les propos révoltants proférés par la secrétaire d’Etat aux personnes handicapées lundi 1er avril sur les chaines d’une radio périphérique. La psychiatrie y est mise en cause de manière violente et brutale, à tel point qu’il serait légitime pour tout citoyen de se demander comment les Pouvoirs publics en acceptent encore l’existence. Ces propos sont révélateurs d’une double crise : politique et médiatique …


Lire l’intégralité du communiqué

2
1

Sur la situation sinistrée de la psychiatrie

mardi 22 janvier 2019

La Fédération Française de Psychiatrie tient à apporter sa voix via le présent communiqué au faisceau des multiples témoignages et manifestations qui, aujourd’hui comme à maintes reprises dans le passé récent, ont tenté d’alerter les pouvoirs publics sur la situation sinistrée de la psychiatrie, et demandé qu’une initiative soit prise pour restaurer en tout point du territoire les conditions de soins auxquelles les usagers ont droit et les professionnels peuvent prétendre…


Lire l’intégralité du communiqué

1