Actualités
****

La Fédération Française de Psychiatrie exprime son entière solidarité avec le peuple ukrainien et soutient particulièrement le personnel soignant. La Fédération témoigne son soutien aux Ukrainiennes et Ukrainiens dans les épreuves terribles que traverse leur pays. La Fédération condamne fermement l’invasion de l’armée Russe et déplore l’ensemble des conséquences humaines tragiques d’un tel conflit tout comme les destructions délibérées d’infrastructures civiles, notamment des hôpitaux.

Journées de Psychiatrie Adulte, 15 et 16 juin 2022 Thème : CONSENTIR OU NE PAS CONSENTIR ? TELLE EST LA QUESTION. Dilemme de la psychiatrie ou de la société

Dossiers de la Fédépsychiatrie

EDITORIAL

AVIS DE TEMPÊTE

En ce temps d’incertitude, en cette période d’indétermination d’une dangerosité avérée dont on ne sait comment elle peut se terminer et moins encore à quel terme, nos réactions nous engagent en tant que citoyens et comme professionnels. Nous nous joignons à tous ceux qui soutiennent le peuple d’Ukraine et particulièrement ses soignants, soumis à des actes de barbaries que nous pensions inimaginables en ce temps, et en Europe même.
La situation en France, en veille d’élection, soulève aussi beaucoup d’inquiétudes.
Nous savons que les périodes d’incertitudes ne favorisent pas la qualité du travail avec les patients d’autant plus troublés que leur pathologie se trouve plus avérée. Nous avons à craindre que les services de psychiatrie ne servent de «variables d’ajustement» dans nombre d’hôpitaux, comme les fermetures de lits sans concertation avec les soignants et sans tenir suffisamment compte des nécessités des soins, comme à Tours. La logique incompréhensible de cette politique conduit à ce paradoxe : Dominique Simonnot, CGLPL dénonce les décisions de l’ARS qui veut démanteler le service exemplaire de Chinon.


Lire l’intégralité

LA FÉDÉRATION EN QUELQUES CHIFFRES

0
années
0
congrès
0
associations
0
syndicats

LA FÉDÉRATION EN QUELQUES CHIFFRES

0
années
0
congrès
0
associations
0
syndicats